Mercredi 10 février 2016 — Dernier ajout mardi 11 juin 2013

Le travail de la corne de zébu

Objet de rituel et symbole royal de puissance et de prospérité, la corne de zébu sert à produire une multitude d’objets : bijoux, peignes, talismans et pendentifs, couteaux, couverts et coupelles ne sont que quelques exemples de son utilité !

Le zébu est l’emblème de Madagascar, plus que le lémurien aux yeux du peuple malgache. Il offre aux habitants de l’île une grande diversité d’usages.

« Rien ne se perd, tout se transforme. »

Bagues en corne multicolors voir en grand cette image
Bagues en corne multicolors

La viande de zébu est traditionnellement consommée dans divers plats typiquement malgaches :

  • ragoût de zébu au gingembre,
  • romazava, cette sorte de pot au feu de zébu, accompagné de brèdes,
  • ou tout simplement accompagné de riz.

Sa corne, elle, est à la base d’un artisanat ancestral de renommée mondiale florissante ! Rappelant la texture de l’ivoire, elle permet la fabrication :

  • d’objets du quotidiens comme des couteaux, couverts, coupelles, cuillères à riz…
  • de parures féminines de toutes sortes : peignes, colliers, bagues, talismans, pendentifs, bracelets.

Un travail ancestral

Les zébus de madagascar voir en grand cette image
Les zébus de madagascar

Matière noble blanche, brune ou noire, la corne est artisanalement travaillée par des cornetiers, selon des techniques ancestrales.

Que ce soit, pour la création d’un objet à utilité quotidienne ou ponctuelle, la procédure de travail de la corne passe par différentes étapes afin d’arriver à un produit manufacturé.

La première étape consiste à enlever le cornillon (os intérieur) en plaçant celle-ci sur une source de chaleur. On nettoie ensuite la corne à l’aide d’eau bouillante avant de la faire sécher. La corne est maintenant prête à être découpée :

  • la partie supérieure, pleine, est utilisée pour la création des bagues principalement,
  • la partie inférieure, creuse, sera quant à elle utilisée comme couvert à salade, bracelet, colliers ou pendentifs.

La seconde étape va plonger la corne dans un liquide bouillant afin de la ramollir, ce qui va permettre de pouvoir l’aplanir.

Vient ensuite l’étape qui consiste à chauffer la corne pour lui donner la forme désirée avant la dernière phase, le polissage avec de la cendre de bois, qui lui fera prendre toute sa brillance et sa noblesse caractérisée.

Une ultime étape de teinte de l’objet peut également être effectuée par pigmentation, afin de diversifier les couleurs proposées en plus du panache naturel et unique que propose chaque corne de zébu.

Vente d'objets en corne
Vente d’objets en corne
Marché d’Antananarivo

Nos produits

Vous souhaitez voir les objets en corne que nous avons en stock :